LE BAL

 

LE GRAND JOUR !

Nous commençons cette journée par une heure d'initiation à la valse viennoise dans une célèbre école de danse de Vienne dans laquelle sont dispensés des cours de valse bien sûr mais également des cours de salsa, rock, tango et autres danses de salon

Souhaitant nous rendre chez le coiffeur pour cette soirée nous abandonnons notre groupe. Grâce à notre accompagnatrice nous avons pu obtenir un rendez-vous. Ce ne fut pas une chose facile car tous les coiffeurs semblaient complets depuis plusieurs jours et de plus les Viennois ferment leurs salons dès 14 h le 31 décembre.

En attendant nous déjeunons en tête-à-tête dans un restaurant du centre ville. Une fois coiffés nous retournons en taxi à notre hôtel pour nous préparer.

Nous avions (surtout Madame !) minutieusement orchestré ces derniers instants.

1) Monsieur devait se préparer en premier afin de laisser la chambre libre à Madame car il ne devait pas voir sa robe, spécialement créée pour l'occasion !

2) Après son départ, Madame pouvait enfin s'habiller

3) Le moment tant attendu

Danielle : La descente des trois étages en ascenseur pour retrouver Michel qui attendait dans le hall d'entrée de l'hôtel fût remplie d'une extrême émotion. J'avais tant imaginé et rêvé ce moment !

Michel : La porte s'ouvre. Je la découvre splendide avec son merveilleux sourire et sa taille si fine. L'émotion me gagne, je sens que des larmes de bonheur me montent aux yeux et je ne trouve pas les mots pour la complimenter. A cet instant je ressens tout l'amour que je lui porte et je la serre dans mes bras.

Nous voilà prêts pour le départ vers ce grand bal. A 18 h nous sommes conduits vers le Palais Impérial de la Hof burg pour participer au dîner de gala et au Bal de l'Empereur.

Une fois arrivés au Palais, vers 18H45, nous sommes accueillis par la relève de la Garde dans le hall d'entrée.

Quelques instants plus tard un apéritif nous est offert, au son de valses viennoises jouées par un orchestre de grande finesse.

Face à nous le grand escalier avec son tapis rouge que nous nous apprêtons à monter...En attendant, nous pouvons contempler le faste des lieux.

Quelques instant plus tard nous avons le privilège de monter ces marches et de prendre une photo avec des sosies de l'Empereur François Joseph et de l'Impératrice Elisabeth, dite Sissi. Nous sommes ensuite accompagnés vers notre salle "Festsaal".

En la découvrant nous restons sans voix. Une fois de plus l'émotion s'empare de nous.

Tout est grandiose :

- Une architecture Impériale
- Des décors floraux somptueux mis en valeur par de magnifiques lustres en cristal et des projecteurs de lumière.
- Une immense piste de danse parquetée, à couper le souffle
- Une très grande scène prévue pour accueillir trois orchestres qui se relaierons tout au long de la soirée.

Avant que le repas ne soit servi (à partir de 20 H) la piste est ouverte aux danseurs.

 Le premier orchestre composé d'une quinzaine d'artistes nous interprètera tout au long de la soirée des valses viennoises, des valses lentes et quelques polkas. Il sera suivi un peu plus tard par un orchestre de Chambre constitué d'une dizaine de musiciennes. Le troisième interprétera des morceaux de jazz, rock et autres musiques de danses de salon.

Danseurs confirmés, nous sommes parmi les premiers à nous lancer sur la piste.

Les plats succulents de ce menu de réveillon se succéderont avec la possibilité de danser à tout moment.

Les trois orchestres permettront à chacun de pratiquer les danses de son choix.

Nous avons bien sûr, dansé des Valses Viennoises, quelques Polkas, du Rock (un exploit avec les robes longues), du Swing, de la Samba, de la Rumba, du Cha-Cha, du Slow Fox, du Quickstep, de la Valse Lente, du Twist et même un Paso-Doble brillamment interprété par l'orchestre de Chambre !!


Nous avons été très heureux des compliments émanant de couples français et étrangers de tous âges, portant sur notre élégance et la qualité de notre danse.

Nous avons répondu avec beaucoup de bonheur aux demandes de prises de photos qui nous ont été formulées.

Quel plaisir d'entendre "Bravo" lors de certains de nos passages sur la piste

La soirée sera entrecoupée à plusieurs reprises par la parade des drapeaux avec ses musiciens et par des extraits d'opérette et de comédies musicales.

A l'approche de minuit et après un court discours les vœux nous seront présentés.

A cet instant nous pouvons voir le décompte des dernières minutes de 2008 sur la grande horloge.

A minuit retenti la grosse cloche de la cathédrale Saint Etienne et après les embrassades le champagne nous sera servi à volonté. Danses et spectacles enchanteront encore tous les participants jusqu'à 1h00.
Une initiation au quadrille sera ensuite proposée à tous les danseurs, créant une ambiance exceptionnelle sur la piste

Il est une heure 45 et c'est le moment idéal pour les amateurs de danse car il y a moins de monde sur la piste. Malheureusement notre groupe s'apprête à rentrer à l'hôtel en autocar.

Nous décidons alors de rester afin de profiter plus encore de cette nuit féerique. Nous choisissons de partir en taxi à 3h1O pour éviter l'affluence des derniers participants. Sur le perron cinq couples nous précèdent déjà. Notre attente durera une dizaine de minutes dans le froid (- 8°) mais au moment de rentrer en voiture nous constatons que derrière nous, une centaine de personnes attendent un véhicule à leur tour.


Notre choix fut le bon!